Nos engagements

Culture de la performance, système d'information conçu pour le développement, relation avec les employeurs, gestion responsable et contribution au débat sur les retraites...

La culture de la performance

Le nouveau modèle de gestion permet de disposer d’un cadre clair de fonctionnement partagé avec les fonds et les tutelles et d’améliorer ainsi la traçabilité des coûts et la lisibilité de la facturation des prestations aux mandants.

Des indicateurs comparables à ceux de la direction de la Sécurité sociale mesurent les quatre processus majeurs de production : recouvrement, gestion des droits, liquidation-paiement et information des clients, selon les axes d’analyse représentatifs : la productivité, la qualité et le coût. Ces indicateurs sont désormais suivis individuellement et semestriellement pour chacun des fonds majeurs : CNRACL , Ircantec , RAFP et Retraite des Mines.

La direction des retraites et de la solidarité s’est engagée dans un programme rigoureux de maîtrise des coûts afin d’être capable de prendre en charge de nouveaux développements.

Elle met en œuvre les moyens permettant de s’évaluer et de se comparer avec les autres gestionnaires de régimes de retraite en France et en Europe, voire pour certains métiers avec d’autres entités du secteur privé ou public.

La direction des retraites et de la solidarité s’est également engagée avec ses clients et ses partenaires, sur la voie de la clarification et de la consolidation de leur relation. Les relations avec les principaux fonds gérés sont régies par des conventions d’objectifs et de gestion (COG). 

Un système d’information pour accompagner le développement

La Caisse des Dépôts consacre des moyens budgétaires conséquents à la modernisation de son système d’information afin d’assurer à ses mandants le respect de leurs obligations réglementaires, accroître la sécurité des opérations, garantir la fiabilité de la gestion et apporter le meilleur niveau de service à leurs clients.

Elle a mis en œuvre un plan de développement pluriannuel qui conduira au renouvellement de plus de 50 % du système d’information en trois ans.

La sécurisation accrue des applicatifs du système d’information de la direction des retraites et de la solidarité, construit à partir d’une cartographie des processus commune à l’ensemble des régimes et des fonds, le place en capacité d’absorber le volume de tout type de gestion de retraite et de se comparer favorablement à celui d’entités similaires.

Grâce à sa souplesse et à sa performance, les gestions du RAFP, de Retraite des mines, du FIPHFP et du CPF ont pu, ces dernières années, être intégrées dans le système d’information de la direction des retraites et de la solidarité conformément aux calendriers des offres de service.

Une relation rénovée avec les employeurs publics

La Caisse des Dépôts met en œuvre une politique organisée, structurée et mutualisée de relations directes ou intermédiées avec les employeurs des trois fonctions publiques.

Cette politique est différenciée selon une segmentation pertinente. Elle mène périodiquement des enquêtes de satisfaction et assure l’implication des employeurs en amont des projets.

La direction des retraites et de la solidarité développe des services et prestations en ligne (les déclarations individuelles en particulier) pour les employeurs qui disposent d’un compte financier multi fonds, via la plateforme sécurisée “e-services” accessible depuis ce site et ceux des régimes et des fonds concernés.

La simplification de certains processus est une priorité. A titre d’exemple, le recouvrement des cotisations et leur paiement par les employeurs via le virement bancaire est effectif pour l’ensemble des régimes et des fonds gérés.

Une gestion responsable

En systématisant la dématérialisation de ses échanges, la direction des retraites et de la solidarité de la Caisse des Dépôts contribue à la baisse de la consommation des matières premières. Les employeurs publics disposent d’un compte financier multi fonds, via une plateforme Internet “e-services” accessible depuis ce site. Ils peuvent, par exemple, effectuer les déclarations individuelles annuelles et le paiement des cotisations par virement bancaire. Des services et des prestations sont également accessibles aux affiliés.

La direction des retraites et de la solidarité s’est également engagée dans un programme ambitieux de gestion électronique sécurisée des dossiers et des formulaires individuels qui lui permet de réduire l’emprise de ses archives physiques.

La politique de management environnemental de l’établissement de Bordeaux est certifiée ISO 14001 depuis 2004.


Certifications

La normalisation des processus, la mise en œuvre d’indicateurs de suivi et l’existence d’un code de bonne gouvernance constituent les éléments d’une gestion socialement responsable.

Deux processus sont certifiés ISO 9001 à l'établissement de Bordeaux : la gestion des pensions, dont les principaux fonds concernés sont la CNRACL, le FSPOEIE et le RAFP ; et la gestion des carrières du FSPOEIE. L’Ircantec, FONPEL et la retraite supplémentaire de Pôle Emploi sont également certifiés. Cette certification porte sur la gestion des régimes de retraite et l’assistance aux mandants dans une optique de gouvernance et de développement durable. Les audits de renouvellement mettent régulièrement en avant le niveau élevé de maturité du système de gestion et de management du périmètre.

Pour l’Ircantec, les processus “informer et conseiller les clients”, “liquider et payer les retraites” et “attribuer les aides sociales” sont certifiés. Pour FONPEL et l’ANPE, il s’agit de l’intégralité des processus de gestion administrative des régimes.


La contribution au débat sur les retraites

Dans un contexte national et international de réflexions et de réformes, d’allongement de la durée de vie et d’assurance, de sortie d’activité des générations issus du baby boom, la Caisse des Dépôts contribue activement, depuis plus de vingt ans, au débat sur l’avenir des régimes de retraite. Elle organise, à Bordeaux, un forum devenu l’événement incontournable pour tous les acteurs du monde de la retraite. Le Forum Retraite a pour ambition de favoriser le dialogue entre décideurs de la vie politique et de la protection sociale, chercheurs, économistes, journalistes, gestionnaires et responsables syndicaux.

Le Forum Retraite 2014 se tenait le 10 octobre à Bordeaux et avait pour thème : "Seniors, de l'emploi à la retraite". Aller sur le site dédié au Forum Retraite.

Parallèlement, elle a lancé en novembre 2012 une nouvelle publication Questions Retraites & Solidarité – Les études. Cette publication trimestrielle a vocation à faire connaître les résultats des travaux de la Caisse des Dépôts dans les domaines de la retraite et de la protection sociale. Elle s’inscrit dans la lignée d’une précédente publication, Questions Retraite, éditée entre 1997 et 2005, reconnue aujourd’hui encore pour la qualité de ses analyses.

La collection Questions Retraite & Solidarité – Les études est complétée par la parution de Questions Retraite & Solidarité – Les cahiers. En diffusant des études approfondies et des travaux de recherche portant sur la retraite et la protection sociale, cette collection a pour vocation de publier des contributions théoriques et empiriques d’experts et de chercheurs ainsi qu’à faire émerger des thématiques et des résultats.

Et enfin, elle a organisé la deuxième édition de Questions Retraite & Solidarité – Les rencontres en avril 2015. Cette conférence a réuni près de 150 acteurs de la protection sociale : experts, chercheurs, responsables d’administration, journalistes… Tout au long de la matinée, la diversité des intervenants a offert des éclairages intéressants et complets sur les droits familiaux dans la retraite publique.

 

Haut de page