Questions Retraite & Solidarité 2014 - Retraites publiques : niveaux de pension et âges de départ

La première édition de Questions Retraite & Solidarité – Les rencontres a réuni près de 150 acteurs de la protection sociale : experts,  responsables d’administration, journalistes...

Tout au long de la matinée, les intervenants ont offert des éclairages intéressants et complets sur les niveaux de pension et les âges de départ à la retraite dans les régimes de retraites publiques.

A l’issue de ces premières rencontres, Vincent Delsart [1] a affirmé que « les nombreux points abordés ce matin contribuent à donner une image complète de la retraite publique. La grande diversité de ses statuts se traduit également par une diversité de la couverture retraite, avec un régime intégré pour la fonction publique d’Etat (SRE), un régime intégré pour la fonction publique territoriale et hospitalière (CNRACL) et une couverture spécifique pour les contractuels de l’Etat avec le régime de base (CNAV) et un régime complémentaire spécifique (IRCANTEC).  »

Cette diversité de statuts engendre les caractéristiques propres à ces populations :

  • des pyramides des âges qui sont différentes selon les versants, la Fonction publique territoriale étant en moyenne plus âgée,
  • une répartition par catégorie hiérarchique variée : plus d’agents de catégorie A dans la Fonction publique d’Etat, plus de catégorie C dans la Fonction publique territoriale,
  • des taux de féminisation également très variables, avec une fonction publique hospitalière particulièrement féminisée,
  • mais aussi des trajectoires professionnelles différentes : plus de monopensionnés dans la Fonction publique d’Etat que dans les autres versants et des situations de non titulaires fluctuantes avec un fort taux de turn-over.

Vincent Delsart concluait ensuite que « la fonction publique n’est donc pas un « monde » homogène. De même, il n’y a pas une retraite publique, mais des retraites publiques, avec de fortes disparités de pensions. On a pu y noter que les écarts de pension entre les hommes et les femmes, même s’ils sont plus limités que dans le secteur privé, existent aussi. Enfin, on observe des évolutions des âges de départ en retraite très convergentes entre fonctionnaires d’Etat et fonctionnaires territoriaux et hospitaliers. S’agissant de l’Ircantec
, la situation est plus spécifique compte tenu des caractéristiques de la population couverte.
»

Les supports de présentations des intervenants et la synthèse des interventions sont ici.

 


Notes

[1] Vincent Delsart, directeur du développement et des relations institutionnelles de la direction des retraites et de la solidarité de la Caisse des Dépôts.

 

Vincent Delsart

Haut de page