Bilan de la campagne des élections municipales à l’Ircantec

La tenue des élections municipales a été en 2020 synonyme de pic d’activité pour l’Ircantec, de nombreux élus ne souhaitant pas se représenter et faisant valoir logiquement leur droit à la retraite.

Si la pandémie a quelque peu bousculé les choses – avec le report des élections entraînant un décalage des demandes de retraite - le volume des 38 000 demandes de retraite attendues a été dépassé puisque 46 498 demandes ont été reçues en 2020. Malgré ce contexte, 43 702 dossiers de retraite ont été mis en paiement avec un délai moyen de traitement des rentes mensuelles de 12,3 jours. L’intervention rapide des collectivités locales qui doivent déclarer la dernière période de cotisation du mandat de l’élu, étape indispensable pour être en mesure de finaliser la liquidation, a été déterminante, tout comme la mobilisation des équipes en charge de la gestion de l’Ircantec durant ces 6 derniers mois. Les travaux de dématérialisation des processus engagés depuis plusieurs années par la Caisse des dépôts portent leurs fruits puisque :

  • 50% des demandes de retraite ont été saisies par les élus directement sur Mon espace personnel Retraite ou sur le portail commun inter-régimes du GIP Union Retraite
  • 36 332 attestations de cessation d’activité ont déjà été saisies par les employeurs via la plateforme PEP’s.

Ces volumétries témoignent de l’appétence des affiliés de l’Ircantec et des collectivités locales pour des processus modernisés et simplifiés.

Haut de page