CPF : un nouvel espace sécurisé pour les employeurs et les financeurs

Après avoir ouvert la possibilité pour un demandeur d’emploi de solliciter un abondement de Pôle emploi en juin dernier, la Caisse des Dépôts ouvre l’espace dédié aux employeurs et aux financeurs du CPF. Son volet informatif, le portail d’information des employeurs et des financeurs (PIEF) ouvert le 6 juillet, permet aux employeurs et autres financeurs de s’informer sur leurs obligations et les possibilités de renforcer les droits à formation des salariés. Destiné en premier lieu aux employeurs, l’espace sécurisé (EDEF) ouvert ce 3 septembre leur propose une série de fonctionnalités pour abonder, c’est-à-dire compléter, les droits des comptes personnels de formation de leurs salariés.

 

 

L’abondement permet aux employeurs d’attribuer une dotation, c’est-à-dire de payer sur les comptes personnels de formation de leurs salariés un financement qui complète leurs droits acquis au titre de leur activité professionnelle. Cette rallonge peut aider les salariés à couvrir le coût d’une formation et/ou les inciter à se former ou à mettre à jour leurs connaissances, via www.moncompteformation.gouv.fr.

Rappelons que les demandeurs d’emploi peuvent, quant à eux, solliciter Pôle emploi pour demander un financement complémentaire de leur projet de formation, au sein du parcours d’achat direct via www.moncompteformation.gouv.fr.

 

PIEF, un nouveau portail pour quoi faire ?

Le portail d’information, PIEF destiné aux employeurs et financeurs, répertorie toutes les informations utiles sur les abondements : www.financeurs.moncompteformation.gouv.fr/employeurs. Il dispense aussi des conseils sur l'accompagnement des salariés dans la mobilisation de leurs droits à la formation.

 

EDEF, un espace sécurisé pour abonder : comment ça marche ?

Après s’être authentifié et abonné au service « Mon Compte Formation » via Net-entreprises, l’employeur se connecte à l’espace sécurisé dédié EDEF et peut abonder le compte personnel de formation (CPF) de ses salariés au titre de l’une des quatre dotations possibles :

  • la dotation volontaire pour inciter les salariés à se former ou compléter le financement de leur projet de formation en cours
  • les droits supplémentaires au titre des accords collectifs
  • la dotation obligatoire en cas de licenciement
  • les droits correctifs en cas de non-respect des obligations légales de l’employeur

 

Quelles sont les prochaines étapes pour les financeurs ?

Développés par les équipes de la Caisse des Dépôts, PIEF et EDEF ont tout spécialement mobilisé les équipes de direction de la formation professionnelle de la direction des retraites et de la solidarité et de la filière SI (direction des systèmes d’information et CDC Informatique) durant le premier semestre 2020.

L’outillage complet du dispositif du CPF se poursuivra par la création fin septembre d’une newsletter dédiée aux employeurs (qui poussera vers eux toute l’information utile à leurs procédures et les actualités du CPF, à l’instar de celle adressée aux OF depuis décembre 2018) et d'autres fonctionnalités qui permettront aux autres financeurs d’abonder les comptes personnels de formation des actifs…

 

Pour en savoir plus sur EDEF et les abondements des employeurs :

Haut de page