Etu’partant #2 : quand séniors et étudiants parlent techno

Du 25 au 28 novembre dernier à l’école Polytech d’Angers, ce sont plus de 300 séniors qui se sont entretenus individuellement autour de l’accompagnement numérique avec les 340 étudiants mobilisés à cet effet. Apprendre à gérer ses fichiers, communiquer via les réseaux sociaux, se protéger face aux virus informatiques ou encore mieux utiliser les moteurs de recherches : si les retraités saluent l’initiative, les étudiants aussi ont hâte de réitérer l’expérience !

Inscrite dans le plan stratégique de la Direction des retraites et de la solidarité de la Caisse des Dépôts, l’inclusion numérique était au cœur de l’opération Etu’partant qui s’est tenue au campus de l’école angevine d’ingénieurie, Polytech, du 25 au 28 novembre dernier. Sur ces 4 journées, 340 étudiants on accueilli, lors d’entretiens individuels, 300 séniors désireux de mieux appréhender les outils numériques. Prônant l’échange intergénérationnel, l’opération s’entoure une fois encore d’un succès mérité.

Parmi les thématiques proposées, on pouvait trouver la recherche d’information, la gestion des fichiers et des dossiers dans l’ordinateur, l’édition d’images, la création de mots-de-passe sécurisés, la protection face aux virus informatiques, la communication par mail ou via les réseaux sociaux (de Skype à Twitter en passant par Facebook, Snapchat ou encore Instagram), l’utilisation des moteurs de recherches… Les étudiants ont ensuite proposé une enquête qualitative à l’ensemble des retraités présents pour envisager avec eux des pistes d’amélioration, sous l’œil attentif de l’équipe d’enseignants encadrants composée de Valérie Billaudeau, Marc Béziau et Eric Frappier.

Plebiscitée par les séniors qui disent tous repartir avec des réponses et des solutions, l’opération Etu’partant, qui en est déjà à sa deuxième édition, se félicite une fois encore de retours très positifs. Les retraités souhaitant d’ailleurs apporter à leur tour quelque chose aux étudiants, Polytech est déjà en train de réfléchir à une seconde rencontre, autour de l’expérience professionnelle, la recherche de stage (partage du réseau et relecture de CV par exemple), la rédaction de lettres de motivation… En outre, un retour d’expérience plus complet aura lieu le 8 janvier prochain entre Polytech et la Direction des retraites et de la solidarité afin de se pencher sur une possible généralisation de l’expérience.

Haut de page